[Compte-rendu événemenquable] Meetup Héméra - RH et tools

16/11/2017 par Paul-Antoine EVAIN.
  • Diminuer la taille de la police
  • Agrandir la taille de la police
[Compte-rendu événemenquable] Meetup Héméra - RH et tools

Le mercredi 27 septembre s’est tenu le meet up RH & tools, une rencontre autour du recrutement, du secteur juridique pour les entreprises et des assurances. Cet événement a été organisé par Héméra , un accélérateur de start-up, à La Compagnie Hyperactive , une agence de marketing digital.

Héméra, créé en 2015, accompagne et aide au développement de jeunes entreprises en leur mettant divers outils et services à disposition pour garantir le succès de leurs levées de fond et de leurs projets. C'est à la suite de plusieurs rencontres que Héméra décide d'organiser ce meet up , ayant conscience des obstacles rencontrés par les entrepreneurs.

 

Le minimum juridique pour les entrepreneurs facilité

Loic le Goas, co fondateur et CEO de Legal Vision , ouvre cette conférence. Cette entreprise est une plateforme de service juridique en ligne dédiée aux start up et PME (petites et moyennes entreprises). La création d’une structure juridique est indispensable afin d’acquérir un numéro de SIRET, envoyer des factures à ses premiers clients, ou envoyer les fiches de paies, ce qui n'est pas la tâche la plus simple pour les entrepreneurs. Legal Vision intervient justement afin de faciliter toutes les démarches juridiques pour la création d'une entreprise : de la création, à la modification des statuts de l'entreprise, et au dépôt d’une marque. L’intervenant insiste également sur l’importance du droit au chômage pour les entrepreneurs et les façons de quitter son précédent emploi pour toucher celui-ci. Legal Vision est une entreprise innovante, qui utilise le numérique afin de rendre ces tâches plus faciles et accessibles aux entrepreneurs, toujours dans le but d’encourager l’innovation.

meetup1

 

Devenir employeur

Le meet up se poursuit par l'intervention de Anais Savery, fondatrice de Heça Conseil (un cabinet de conseil en ressources humaines, spécialisé auprès des Start up, PME et TPE), qui explique le choix de devenir employeur et les changements que cela implique.

 

Le développement de l'activité d'une entreprise pose la question du recrutement et donc de passer à la phase « devenir employeur », une étape dans la création d’entreprise qui peut créer de l’anxiété. Mme SAVERY intervient à ce stade afin de conseiller les futurs employeurs dans leur prise de décision. Il s’agit par exemple de savoir quel est le meilleur moment pour embaucher son salarié. On détecte alors deux cas de figure.

  • le recrutement est lié à une activité qui nécessite l'embauche de nouveaux salariés (exemple de la restauration) ou à une augmentation de la clientèle
  • le choix est stratégique pour apporter une expertise supplémentaire pour le développement de l'offre

Après avoir décidé d'embaucher, il s’agit ensuite de prêter attention au type de contrat que l'on souhaite, CDD ou CDI, et enfin de passer à la rédaction de l’offre. Cette annonce a deux rôles sur le marché : lorsque le marché est en faveur de l’entreprise, l’annonce contribue à filtrer les candidats potentiels ou, si à l’inverse, les candidats se font rares, l’annonce servira alors d’aimant mettant en avant l’attractivité de l'entreprise. Il faut être le plus original possible pour attirer les candidats.

Après la diffusion de l’annonce, on entre dans le « devenir recruteur » : identification des profils, sélection, approche des candidats... La fiche de poste a son importance afin d’informer le candidat de ce qu’on attend de lui dès le départ et des compétences qu’il pourra acquérir au sein de l’entreprise. L’entretien permettra alors de décider de la pertinence du profil mais également de convaincre les meilleurs candidats de l’intérêt de l’offre.

Enfin, Mme Savery intervient sur « l'après entretien », en donnant des conseils pour « devenir un bon employeur et un bon manager » : s’informer sur les sujets sensibles récurrents, découvrir les leviers de motivation du salarié afin de le stimuler, mais également externaliser la gestion quotidienne (tels que les congés payés ou les bulletins de paye). Etre employeur amène aussi des obligations sociales liées à chaque embauche et Heça conseil est présent à chaque étape afin de former les futurs employeurs.

(Voir infographie ci-dessous)

 

Astuces pour garantir la responsabilité de son Entreprise

Yann Savary et Mickael Gasnier, respectivement fondateur et chargé clientèle de Gan assurance , informent enfin les entrepreneurs sur la responsabilité civile des entreprises.

La responsabilité civile consiste à couvrir la personne morale de l’entreprise, ce qui signifie protéger l’entreprise en cas de mise en cause suite à un préjudice causé par un tiers, mais également prendre en charge les frais de défense et les dommages.

Les intervenants définissent trois types de responsabilités civiles (RC) complémentaires :

  • La « RC d’exploitation », ou communément appelée RC « pot de fleur », intervient dans la vie courante de l’entreprise. La RC d’exploitation couvre uniquement les dommages causés dans le cadre de l’entreprise. Les principales garanties concernent les objets confiés, les dommages au tiers ou une faute inexcusable de l’employeur. L’illustration la plus courante de la responsabilité civile d’exploitation est celle de l’employé(e) qui fait tomber un pot de fleur sur la tête d’un client dans la rue du magasin, d’où son nom. Cette RC intervient alors pour protéger l’entreprise et le salarié de toute attaque.
  • La RC professionnelle couvre l’entreprise en cas de mise en cause de clients ou tiers. Elle concerne les dommages résultant de ses prestations de conseils ou de services. L’assurance « RC produits », qu’on appelle aussi « RC après livraison » correspond à l’assurance sur les services de l’après-vente et la garantie des biens et services fournis à un tiers.
  • La responsabilité civile des dirigeants , concerne le chef d’entreprise. Ces derniers prennent des décisions tous les jours qui peuvent engager leur responsabilité civile personnelle. Cette responsabilité civile spécifique protège les chefs d’entreprises en tant que personnes physiques et couvre les dommages causés à des tiers.

 

Démo de Taleez, un outil pour gérer les recrutements de A à Z

Fabien Rogillier, CEO de Taleez , clôt cette rencontre. Taleez est une application permettant aux entreprises de faciliter leur recrutement. Elle peut créer des offres d’emploi, les diffuser et récolter des candidatures. Grâce à cette application, toutes les actions liées aux recrutements sont centralisées sur une seule et même plateforme.

Cet outil crée une gestion simple et partagée des candidatures avec une messagerie instantanée qui offre la possibilité d’échanger avec les collaborateurs ou les candidats. « C’est une solution globale de gestion du recrutement qui permet d’apporter du professionnalisme à ses annonces mais également de gagner un temps précieux souvent perdu dans cette tâche chronophage ». Cette application est disponible par le biais d’un abonnement mensuel de 25€ par utilisateur.

L’environnement chaleureux et convivial de ce meet up a été propice aux interventions des participants. Tout au long de l'événement, les intervenants ont répondu aux diverses questions afin de développer ou d'éclaircir leurs propos. Par la suite, ils ont pu échanger de manière plus approfondie autour du buffet. Ces rencontres étant également un moyen de découvrir d’autres professionnels de domaines connexes à sa profession.

L’entreprenariat engendre une part d’incertitude, il est complexe de maîtriser la totalité des aspects et de prendre toutes les précautions nécessaires avant de démarrer, il est alors important d’être bien informé et bien entouré.

 

taleez

 

 

 

Compte rendu réalisé par Charlotte Béal, Camille Joubert et Tiphaine Gruès,

étudiantes en Master Communication ISIC, Université Bordeaux Montaigne


ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer