Les pratiques culturelles des Aquitains et les technologies numériques en 2012

11/01/2013 par Alexandre BERTIN.
  • Diminuer la taille de la police
  • Agrandir la taille de la police
Les pratiques culturelles des Aquitains et les technologies numériques en 2012

 

AEC, en collaboration avec la Direction Culture et Patrimoine de la Région Aquitaine, a réalisé pour la première fois en Aquitaine une étude portant sur les pratiques culturelles des Aquitains et l’utilisation des technologies numériques.

 

 

L’étude des pratiques culturelles montre que l’Aquitaine, à l’image des résultats obtenus sur la France entière, présente de forts déterminismes sociaux. Les catégories sociales supérieures (classiquement les cadres et les plus diplômés) sont celles qui ont à la fois des pratiques culturelles diversifiées et intenses.L’examen plus approfondi de l’utilisation des technologies numériques à des fins culturelles indique que les clivages sociaux sont également très marqués. Une fois encore, les publics de la culture sont ceux qui utilisent plus internet et les technologies numériques à des fins culturelles. Ainsi, internet, contrairement à la télévision, n’entre pas en concurrence directe des pratiques culturelles classiques et au contraire, une corrélation positive apparaît entre intensité de connexion à internet et intensité des pratiques culturelles.L’articulation des pratiques culturelles « réelles » et « virtuelles » permet de distinguer trois grandes catégories de pratiques culturelles numériques : les publics éloignés de la culture n’utilisent que très peu internet à des fins culturelles, les infovores culturels ont une approche utilitaire d’internet, lesconsommateurs technophiles, enfin, ont des pratiques culturelles concentrées sur le support technologique.

Accéder à la publication (.pdf 1.39Mo)

 


ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer



Agenda


Tous les rendez-vous
  • Annuaire