2008 - Mission d'Etude Corée-Japon : haut débit et Internet mobile

08/11/2008 par Suzanne Galy .
  • Diminuer la taille de la police
  • Agrandir la taille de la police
coree japon

Très haut débit, Mobilité et concept de U-City ont été les spécificités les plus marquantes et originales de cette mission.

big_seoul.jpg

Depuis plus de 4 années, AEC et l’ IDATE s’associent pour découvrir les meilleures pratiques du numérique à l’international.

Grâce à l’appui d’opérateurs et d’acteurs du secteur des télécommunications – Altitude , LD Com , Sogetrel , Vinci Networks – dix neuf élus et décideurs représentant une douzaine de collectivités publiques, sont partis découvrir la mise en oeuvre des infrastructures et des usages du Très Haut débit (THD) et de la Mobilité, en Corée et au Japon, du 19 au 24 octobre dernier.

Très haut débit, Mobilité et concept de U-City ont été les spécificités les plus marquantes et originales de notre mission.

 

Lire le compte-rendu complet de la mission en Corée et au Japon (718 Ko)

Très haut débit et mobilité,
les beaux enfants d'une convergence sociétale et culturelle.

Je vous engage à prendre le temps de lire ce dossier.
D’ailleurs le temps est une donnée essentielle, loin d’Aquitaine, en Corée du Sud et au Japon.
On peut y être zen, penser face à des jardins exceptionnels et en moins de 15 minutes, montre en main, observer comment le Boeing 747, entre Séoul et Tokyo, absorbe des centaines de voyageurs qui s’installent, décontractés, pour un vol de 2 heures.

Depuis de nombreuses années nous organisons des missions pour « sentir » une société et essayer de comprendre comment l’organisation et les stratégies d’un pays ou d’une région les amènent, souvent, à précéder nos réalités françaises. Les participants y trouvent généralement intérêts et réponses. C’est pourquoi nous avons décidé de faire partager les idées qui émergent de ces déplacements professionnels à l’ensemble des partenaires d’AEC.

Pour sa quatrième mission avec l’IDATE, nous sommes allés interroger les acteurs de deux sociétés assez éloignées culturellement de l’Europe mais, au combien partie prenante de la mondialisation et en particulier pour le numérique.

Ils sont deux pays, certes différents, dont la « matrice » pèse sur les choix de tous les autres continents et ils ont fait le choix des systèmes numériques comme levier de leur développement.
Les chiffres sur le très haut débit, dans le dossier, sont révélateurs, sans ambiguïté.
Ils indiquent que nous devons, nous aussi, investir, bouger, bref, ne pas douter.

Il est ensuite intéressant d’observer les thèmes sur lesquels leurs civilisations s’appuient : la sécurité, l’information, l’innovation, la domotique, la recherche, l’éducation, la participation, la gestion des flux des énergies, l’accompagnement des populations vieillissantes.

Il semble qu’un triangle vertueux permet d’expliquer comment avancent ces deux sociétés.
Il s’agit des convergences sociétales, culturelles et technologiques entre les gouvernements, les entreprises, les universités et les citoyens. Pas moins.

Je n’ignore ni l’état de notre pays de « bastides », ni les réalités à venir d’une crise mondiale, mais nous devrions faire l’effort d’écouter comment des millions d’individus mordent à pleine dent dans leur avenir.

Marcel.desvergne@aecom.org

Mots clefs
Infrastructures et réseaux - Mobilité
ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer



  • Annuaire