Étiquettes de produits cosmétiques : pourquoi ne pas les négliger et quels critères retenir ?

Avec les exigences de plus en plus restrictives de la […]

janvier 11, 2024

Avec les exigences de plus en plus restrictives de la part des institutions européennes, les fabricants de produits esthétiques savent que les étiquettes que l’on colle sur les flacons, bouteilles et pots doivent suivre des règles précises. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas soigner l’aspect esthétique : rappelons qu’elles sont le premier point de contact entre le consommateur et le produit et qu’elles jouent de fait un rôle crucial dans le processus de décision d’achat.

Dans cet article, on fait le point ensemble sur l’importance des étiquettes de cosmétiques et les critères essentiels à considérer lors de leur production.

L’importance des étiquettes dans l’univers cosmétique

Inutile de rappeler que dans le secteur de la beauté et du luxe, l’apparence est primordiale. Les étiquettes cosmétiques ne sont pas une exception, loin de là d’ailleurs ! Car en réalité, il n’est pas rare qu’une même formule se retrouve dans les produits de fabricants différents avec des tarifications qui vont du simple au double en fonction de la notoriété de la marque, mais aussi des promesses marketing.

Autant dire que l’aspect extérieur du produit joue pour beaucoup, ce qui fait qu’un design soigné et une impression de haute qualité sont essentiels pour attirer le regard des consommateurs. Au-delà du côté attrayant de l’emballage, il va aussi vous falloir respecter certains codes en fonction du type de produit. Par exemple, une étiquette pour un produit bio mettra en avant des tons naturels et un design épuré. Tandis qu’avec un produit cosmétique de luxe, on va davantage se concentrer sur des finitions sophistiquées et des détails pour le moins raffinés.

Bref, vous l’aurez compris : il paraît difficilement concevable de négliger l’étiquette d’un produit cosmétique si vous souhaitez qu’il atteigne sa cible et qu’il se vende au mieux.

Les critères à avoir en tête pour la conception d’une étiquette de cosmétique

Maintenant que l’on a vu en quoi il était important de soigner l’apparence de ses étiquettes de cosmétique, il nous reste à vous présenter quelques critères qui nous semblent primordiaux pour leur conception. Vous constaterez que tout ne repose pas sur le marketing et qu’il va vous falloir être consciencieux  !

Le design et la qualité visuelle

Il y a une telle concurrence avec les produits cosmétiques qu’il existe des métiers véritablement spécialisés dans la conception visuelle des étiquettes dans des secteurs précis. Pour résumer cela simplement, l’objectif est de créer une esthétique visuelle qui reflète non seulement les valeurs de votre marque, mais qui capte également l’attention du consommateur dans un environnement de vente au détail.

Il faut donc s’imaginer les rayons d’un supermarché si vous comptez vendre votre produit à grande échelle ou bien de ceux de petites boutiques locales si vos objectifs sont plus modestes. Bien sûr, il doit y avoir une certaine cohérence avec votre image de marque pour ne pas perdre le client. Dites-vous aussi qu’un design efficace ne doit pas être surchargé : allez à l’essentiel !

La conformité réglementaire des informations

Comme nous l’avons décrit en introduction, il existe des réglementations strictes en matière d’étiquetage dans l’Union européenne. Tout d’abord, il va vous falloir indiquer certaines informations obligatoires (liste des ingrédients, dates de péremption, avertissements nécessaires…). D’autre part, il existe certaines normes spécifiques à certains secteurs comme l’indication des allergènes ou encore les instructions en braille s’il s’agit d’un produit de santé. Sans oublier les logos de certification si vous affichez des prétentions (produit bio par exemple).

Le plus simple reste de vous entourer de professionnels du secteur afin d’être sûr de ne commettre aucune erreur préjudiciable.

Les matériaux et techniques d’impression

Si on a l’impression d’être peu sensible concernant la qualité des matériaux utilisés pour les étiquettes de cosmétiques, c’est parce que les standards sont très hauts dans le domaine. Ainsi, il va de soi que l’étiquette du produit puisse résister dans des environnements variés et qu’elle tienne sur la durée. Toutefois, il est nécessaire pour cela d’utiliser du papier d’excellente qualité qu’il faut prendre en compte dans votre budget.

D’autre part, des techniques d’impression avancées comme le gaufrage, la dorure à chaud, le vernis sélectif, ou encore l’impression holographique peuvent ajouter une dimension supplémentaire à l’étiquette de votre produit cosmétique. Nous vous conseillons d’effectuer quelques tests d’impression pour déterminer ce qui correspond le mieux à votre philosophie. Dernière chose : si vous avez la fibre écologique, pensez à recourir à des matériaux recyclés !

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Poursuivre votre lecture