Un gestionnaire de paie est un professionnel principalement en charge des bulletins de paie et des déclarations sociales pour l’entreprise pour laquelle il travaille. Son rôle en entreprise est néanmoins plus étendu.

Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir plus sur les études à suivre pour devenir gestionnaire de paie ainsi que sur le métier en lui-même.

Les études pour devenir gestionnaire de paie

Les formations spécifiquement dédiées à la gestion de la paie sont peu nombreuses. De ce fait, de nombreux gestionnaires de paie sont issus d’un parcours juridique, de comptabilité ou de gestion des ressources humaines.

Un diplôme de niveau bac+2 minimum est nécessaire pour exercer en tant que gestionnaire de paie. Certains BTS peuvent être une voie d’entrée. C’est le cas du BTS CG (comptabilité et gestion), AM (assistant de manager), AG (assistant de gestion).

Il existe également un titre de gestionnaire de paie délivré par l’Afpa. Il est aussi possible de passer une formation gestionnaire de paie via votre compte CPF.

Pour des études de niveau bac+3, il est possible d’envisager une licence en comptabilité, en gestion ou en ressources humaines.

Notez néanmoins qu’un DU (diplôme d’université) Paie propose d’acquérir une compétence spécifique de gestion de la paie. Celui-ci s’adresse aussi bien aux étudiants de formation initiale qu’aux stagiaires en formation continue (autrement dit à des personnes en reprise d’études). Ces derniers peuvent être salariés, demandeurs d’emploi ou en période de professionnalisation.

L’obtention d’un DU Paie permet d’intégrer par la suite le service RH d’une entreprise ou de travailler dans un cabinet d’expertise comptable proposant des services externalisés aux entreprises.

Quel que soit le parcours choisi, il est important de garder à l’esprit que le métier de gestionnaire de paie requiert des compétences spécifiques. Il s’agit d’être à l’aise avec les calculs, les outils statistiques et les logiciels de paie pointus tels que Cegid ou SAGE, pour ne citer qu’eux.

Le métier de gestionnaire de paie

Le gestionnaire de paie est très important pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Si sa fonction première est de s’occuper de la paie ainsi que des déclarations sociales (URSSAF, ASSEDIC, caisse de retraite…), son rôle est bien plus étendu. Il aide notamment l’entreprise à définir sa politique de rémunération.

C’est le gestionnaire d’entreprise qui veille à la conformité des fiches de paie avec les règles légales en vigueur et les conventions collectives.

Parmi les principales missions qui incombent à un gestionnaire de paie, il est possible de citer :

  • la préparation de la grille salariale
  • l’élaboration des fiches de paie
  • la gestion des congés payés, congés sans soldes et absences
  • le calcul des heures supplémentaires
  • le calcul des cotisations sociales
  • etc.

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Poursuivre votre lecture