L'office de tourisme de demain [Dossier]

29/04/2011 par Suzanne GALY.
  • Diminuer la taille de la police
  • Agrandir la taille de la police
Une table tactile présentée au salon Laval Virtual en 2010 - photo laval-virtual

SOMMAIRE - Fortement concurrencé par internet et l’utilisation croissante des applications pour Smartphones par les voyageurs, l’office de tourisme doit repenser son rôle dans le territoire et les missions de ses conseillers.

Comment doivent s'adapter les acteurs du tourisme institutionnel et pour quelles raisons ? Quelles sont les technologies dont il faudra se doter pour attirer et intéresser le touriste de demain ? Dans ce dossier, AEC vous livre une série de réponses à travers, notamment, des témoignages d'aquitains qui innovent.

Fortement concurrencé par internet et l’utilisation croissante des applications pour Smartphones par les voyageurs, l’office de tourisme doit repenser son rôle dans le territoire et les missions de ses conseillers.

Cela passe sans doute par un remodelage de l’office, en tant qu’espace d’accueil et de transmission du savoir, à travers des technologies numériques innovantes : tablettes tactiles, bornes numériques, vitrines et cartes interactives, etc.

Mais plus encore, cette mutation appelle un élargissement de son périmètre d’action en faveur des réseaux sociaux de type Facebook, Twitter ou Trip Advisor.

C’est l’avènement d’un « hyper office de tourisme » qui privilégie l’expérience du touriste avant, pendant et après le voyage.

Table tactile présentée au salon Laval Virtual en 2010 - crédit Laval-Virtual

SOMMAIRE :

 

Lire aussi ce dossier dans le magazine Aquitaine numérique n°35 - mai/juin 2011 (3,1 Mo)

 

Mots clefs
3D - aménagement - Aquitaine - bonnes-pratiques - cartographie - collectivités - E-tourisme - filière - géolocalisation - innovation - Médias - Mobilité - réalité-augmentée - sans-contact - Usages - web 2.0 - webmarketing
ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer



Agenda


Tous les rendez-vous
  • Annuaire