Voilà bien un moment auquel on n’est pas forcément préparé, même s’il peut nous faire cogiter un long moment ! Signifier à son employeur que l’on souhaite quitter son emploi pour voguer vers de nouveaux horizons, ce n’est pas une chose facile.

S’il n’existe aucune procédure formelle pour informer son patron que l’on veut démissionner, il est cependant des bonnes pratiques qu’il convient de respecter. Mais alors, comment faire pour annoncer sa démission à son employeur « dans les règles de l’art » ? Voici quelques éléments de réponse !

Poser sa démission : un moment pas comme les autres dans la vie professionnelle

Vous avez décroché une place dans une autre structure ou vous en avez tout simplement assez de votre emploi actuel ? Les motifs qui peuvent vous pousser à poser votre démission ne regardent de toute façon que vous, et pas votre employeur actuel. En revanche, les conditions dans lesquelles vous informez votre patron doivent respecter certaines conventions, à défaut d’être encadrées par une procédure légale.

➡️ Il n’existe aucune procédure légale, officielle ou reconnue comme telle pour faire part de son intention de démissionner à son employeur en France.

Qu’il s’agisse d’une décision difficile, qui vous rende triste, ou qu’il s’agisse au contraire d’un moment « tant attendu », il vous faudra rester professionnel(le) jusqu’à votre dernier jour. Pourquoi cela ? Tout simplement par éthique professionnelle, mais aussi parce que le monde est petit, et qu’il n’est pas dit que vous ne recroisiez pas certains collègues dans le futur. D’où l’importance de laisser une bonne image derrière son passage ! et puis, humainement parlant, c’est aussi plus gratifiant pour tout le monde.

Comment annoncer sa démission de la bonne façon ?

Tout d’abord, il faut bien garder à l’esprit que l’acte de démission professionnelle correspond à une rupture de contrat de travail à l’initiative du salarié.

➡️ Il existe 3 modalités pour informer son employeur que l’on souhaite démissionner :

  • Démission orale
  • Démission par écrit avec courrier par lettre recommandée avec accusé de réception
  • Démission par écrit avec courrier remis en mains propres contre décharge

Informer de sa démission par écrit et en garder une trace justificative est essentiel. Toutefois, la courtoisie commande d’informer oralement au préalable son employeur : cela permet par la même occasion de discuter des modalités du départ avant qu’il ne soit acté, notamment de la durée du préavis !

Enfin, si vous comptez démissionner, vous allez probablement devoir passer un entretien pendant vos horaires de travail. Découvrez donc tous nos conseils

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Poursuivre votre lecture