Un besoin de changement se fait sentir et vous souhaitez quitter votre emploi à tout prix ? Ok, mais avant cela, il vous faudra très probablement en passer par un entretien d’embauche. Problème : vous êtes encore salarié pour votre emploi actuel.

Mais alors, comment procéder pour passer un entretien d’embauche quand on est encore salarié ? À l’heure des entretiens à distance et d’une communication employeur/salarié plus ouverte, il est tout à fait possible de faire un entretien alors qu’on est encore en poste. Voici quelques explications !

Impossibilité d’effectuer un entretien d’embauche sur son temps de travail

Un salarié a l’obligation d’être disponible pour son employeur sur son temps de travail, selon les modalités de son contrat de travail. À ce titre, il est donc impossible pour un salarié de passer un entretien d’embauche pendant son temps de travail.

Idéalement, il convient de s’arranger avec le recruteur afin de planifier l’entretien sur une plage horaire en dehors des heures de travail :

  • Sur une période de pause
  • Avant ou après le travail
  • Sur la pause déjeuner

Les recruteurs cherchant à pourvoir un poste savent pertinemment qu’un candidat étant encore salarié ne pourra pas se libérer durant certaines plages horaires : ils ont donc tout intérêt à être souples quant à la date et l’heure de l’entretien.

Rester discret à propos de l’entretien sur son lieu de travail et sur LinkedIn

De nos jours, les codes de la communication au travail sont plus « ouverts » qu’il y a encore quelques années. Les salariés communiquent un peu plus librement avec leurs supérieurs. Si certains employeurs pourraient se montrer arrangeants avec un salarié pour qu’il puisse passer un entretien d’embauche, il est cependant vivement conseillé de rester discret à ce sujet.

En effet, l’employeur actuel d’un salarié pourrait à juste titre se sentir lésé ou prendre une telle demande pour un manque de respect envers lui ou la structure qu’il représente. Mieux vaut donc jouer la carte de la discrétion sur son lieu de travail, sur les réseaux sociaux ou sur LinkedIn en ce qui concerne vos envies d’ailleurs et l’opportunité de passer un entretien d’embauche : certains collègues pourraient mal réagir à cela.

Recours aux RTT ou aux congés payés

Se servir de RTT ou tout simplement poser des jours de congés reste la meilleure solution pour se dégager du temps afin de passer un entretien. Pourquoi cela ? Pour plusieurs raisons :

  • Cela permet de rester discret et de ne rien avoir à demander à son employeur
  • Le salarié a l’esprit libre, hors des contraintes du travail, et peut se consacrer exclusivement à son entretien d’embauche
  • Légalement, le contrat de travail est suspendu le temps des RTT

Un tampon professionnel destiné à un usage en interne ne nécessite pas toutes ces informations.

Bon à savoir

Attention à « l’obligation de loyauté » vis-à-vis de l’employeur actuel lorsqu’on passe un entretien pour une autre structure, même en dehors des heures de travail. Si l’employeur considère l’entretien comme un manque de loyauté, ce dernier peut devenir un motif de licenciement pour cause réelle et sérieuse. D’où l’intérêt d’être discret à ce sujet !

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Poursuivre votre lecture