Tout savoir sur la déclaration annuelle du Bilan Pédagogique et Financier

Chaque année, les établissements de formation sont tenus de remplir […]

août 14, 2023

Chaque année, les établissements de formation sont tenus de remplir et de soumettre leur bilan pédagogique et financier aux DREETS. Cette déclaration constitue un élément crucial pour attester de la transparence et de la responsabilité dans le secteur de la formation professionnelle. Il permet également de prétendre à l’exonération de la TVA ou à l’obtention de la certification Qualiopi. Alors si vous devez le préparer, voici ce qu’il faut retenir avec ce petit guide pratique !

Quelle importance pour un BPF ?

Savoir comment bien remplir un bilan pédagogique et financier est crucial pour votre activité de formateur. Il s’agit d’un outil qui permet aux autorités compétentes et aux parties prenantes de suivre et d’évaluer la performance de votre activité ou de votre établissement de formation.

Concrètement, il s’adresse au centre de formation, au formateur indépendant ou aux organismes de formation. Il doit être rempli et transmis au mois d’avril avec une échéance au 31 mai. Cette déclaration devra ensuite être transmise aux DREETS pour renouveler votre Numéro de Déclaration d’Activité (NDA). Vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Vous souhaitez être conseillés dans vos démarches ? Directement en ligne, des spécialistes vous accompagnent dans la rédaction de votre BPF en vous aidant à fournir les documents administratifs nécessaires.

Quelles sont les étapes à suivre pour rendre le dossier dans le temps

Pour rendre un bilan pédagogique et financier dans les temps, il faut s’y prendre à l’avance ! En effet, c’est un bilan qui vous demande de fournir un certain nombre de pièces administratives qui rendent compte de votre activité. Dans un premier temps, il faudra donc fournir les contrats de formation signés, les factures, les conventions et le bilan comptable complet.

Par ailleurs, il faut le présenter en respectant les normes comptables en vigueur et de manière la plus compréhensible et la plus précise possible. Dans ce bilan, il faut aussi décrire le détail de vos activités durant l’année écoulée. Pour cela, vous pourrez mettre en avant les réussites, les défis rencontrés et tout ce qui pourrait améliorer la qualité de votre formation.

Enfin, il faudra aussi réaliser une analyse et une interprétation des données fournies au regard des points d’amélioration potentiels à travailler ou des secteurs de croissance à exploiter. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez adresser votre BPF aux autorités compétentes et dans le délai prescrit. Voilà pourquoi, un bilan pédagogique et financier est un document qui se prépare à l’avance pour éviter le stress de la dernière minute !

Pourquoi faire une déclaration annuelle ?

Avec la déclaration de votre bilan pédagogique et financier, vous renforcez la transparence de votre établissement tout en gagnant en crédibilité aux yeux de vos partenaires ou de vos clients. Par ailleurs, cela vous permet de faire un bilan global sur l’année écoulée afin de visualiser les domaines d’amélioration à exploiter pour affiner votre stratégie. Enfin, effectuer un bilan pédagogique et financier est une obligation légale qui vous permet également de profiter de l’exonération de la TVA ou de la certification Qualiopi.

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.