Toute entreprise, que ce soit une PME ou une multinationale prospère, a besoin d’un leader fort qui saura mettre en place une dynamique stimulante et motiver ses collaborateurs à se dépasser quotidiennement. Pourtant, la capacité à fédérer, même si elle est innée et naturelle chez certains, est une qualité à développer et à soigneusement travailler. On ne nait pas leader, on le devient, pour déformer un adage bien connu. Nous allons vous donner quelques conseils qui vous aideront à développer vos qualités de leader.

1. Ayez une vision innovante et précise :

Un bon leader est une personne capable d’apporter un plus à une entreprise. Il ne s’agit pas d’être passif et de se laisser porter par le vent. Le leader est celui qui innove, qui crée, qui apporte un souffle de renouveau, qui sait faire rebondir une entreprise et la faire fructifier. Vous l’aurez compris, le leader est celui qui pense différemment et de manière créative. Donc cultivez votre différence et votre originalité. N’ayez pas peur d’avoir une vision unique et de la défendre corps et âme.

2. Soignez votre communication :

Tous les leaders sans exception sont des orateurs efficaces, clairs, engageants, et charismatiques. Vous aurez à prendre la parole quotidiennement et devant des publics différents (collègues, partenaires, presse). Il vous faut donc travailler non seulement vos arguments, mais également la façon dont vous allez les apporter, les expliquer et les défendre. Le choix des mots est primordial et se travaille, tout comme le ton de la voix, la posture, l’attitude et le langage corporelle. Il existe de nombreux coachs en communication qui sauront vous aiguiller sur ce point et faire de vous un as de la communication.

3. Motivez vos troupes :

Un bon leader sait s’entourer de collaborateurs compétents. Encore faut-il savoir les pousser à donner le meilleur d’eux-mêmes. Une des façons les plus efficaces est de la responsabiliser. Vos collaborateurs doivent sentir que vous êtes prêt à les écouter, à prendre en compte leurs conseils et leurs avis, à discuter des problèmes et des conflits s’il y en a. Il vous faut donc prendre du temps pour écouter votre équipe. Chacun se sentira valorisés et mis en avant. Ensuite, n’hésitez pas à déléguer et à bien établir le rôle de chaque membre de l’équipe. Si vos employés sentent qu’ils ont un rôle important et bien défini, ils sauront exactement où aller et quoi offrir. Enfin, félicitez souvent votre équipe pour le travail effectué en cas de bons résultats et d’objectifs atteints.

4. Canalisez-vous :

Un dernier point sur lequel il est nécessaire de travailler est l’équilibre entre autorité et autoritarisme. Être un leader oui, être un despote non.  Cela semble anodin mais cette différence est capitale pour des relations saines et apaisées avec vos équipes. Combien de managers tombent dans l’excès d’autoritarisme et finissent par freiner voire brider leurs collaborateurs. Il est capital que vous preniez de temps en temps du recul et que vous analysiez vos comportements et attitudes. Ayez bien évidemment confiance en vous, mais n’hésitez pas à vous remettre en question et à vous corriger si vous sentez que vous deviez de votre ligne de conduite. Être un bon leader, c’est aussi un travail sur soi permanent !

Grâce à ces conseils, vous aurez certainement quelques pistes qui vous permettront de gagner en efficacité et d’endosser chaque jour un peu mieux votre rôle de leader.

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Poursuivre votre lecture