Deux types d’ERP se distinguent : l’ERP généraliste et l’ERP spécialisé. Le premier s’adapte à tous les secteurs d’activité grâce à des paramétrages et des modules. Quant au second, l’ERP spécialisé, a été conçu pour répondre à des exigences spécifiques.

ERP généraliste

La couverture fonctionnelle de l’ERP généraliste permet de répondre à l’ensemble de fonctions structurantes de l’entreprise par un standard : gestion commerciale, finance et comptabilité, etc.

Ce type d’ERP est généralement recommandé dans le cadre d’une couverture globale de tous les processus de l’entreprise.

ERP spécialisé

Également appelé ERP verticalisé, ce type d’ERP est dédié à un secteur d’activité spécifique : l’agroalimentaire, le BTP, etc. L’avantage d’un ERP spécialisé est de répondre parfaitement aux normes ou aux réglementations imposées par le secteur.

Il peut intégrer des fonctionnalités de gestion simplifiées, notamment pour la comptabilité et la vente. Des modules métiers sont intégrés à cette solution pour répondre aux besoins relatifs à un secteur d’activité en particulier.

Choisir entre ERP généraliste et ERP spécialisé

La spécification liée à l’activité de l’entreprise ne doit pas être le seul critère à prendre en compte dans le choix d’un ERP.

Il est ainsi nécessaire de bien penser l’implémentation de l’ERP en cernant les besoins et en anticipant les impacts de cette implémentation. Voir les erreurs courantes dans la mise en place d’ERP.

Par ailleurs, chaque type d’ERP présente des avantages.

L’un des principaux avantages de l’ERP généraliste est sa grande flexibilité. Cet ERP reposant sur un socle standard, peut aisément suivre les évolutions de l’entreprise.

L’ERP spécialisé, pour sa part, répond parfaitement aux enjeux du métier grâce à des fonctionnalités développées pour un métier ou une activité précise mais s’avère moins flexible si des évolutions sont nécessaires.

Certains spécialistes estiment qu’aujourd’hui cette distinction entre ERP généraliste ou spécialisé n’est plus pertinente. Selon eux, ce qui compte, ce sont les connexions appelées interopérabilité.

Il s’agit donc pour les éditeurs d’ERP de proposer des solutions au cœur de la gestion des organisations (représentant une véritable colonne vertébrale du Système d’Information). Cette solution doit être adaptable et capable de fluidifier les échanges d’information et ce, quels que soient le secteur d’activité de l’entreprise ou sa taille afin de répondre à différents critères.

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Poursuivre votre lecture