La mise en place d’un ERP au sein d’une organisation représente un défi. Les problématiques auxquelles sont confrontées les entreprises qui souhaitent déployer ce type de solution sont nombreuses.

Le choix de son ERP

Les premières décisions auxquelles sont confrontées les dirigeants au moment du choix de l’ERP portent sur le type, la taille ainsi que la portée du système dont ils ont besoin.

Des centaines de solutions ERP existent mais il convient de choisir la plus appropriée en fonction de la taille de l’entreprise, du prix de la solution et de ses fonctionnalités spécifiques, etc.

Des entreprises de conseil existent afin d’accompagner les dirigeants dans le choix d’un ERP. Faire appel à des spécialistes semble être un choix pertinent sachant que l’ERP va définir les stratégies de l’entreprise pour les 10 années à venir.

Les problématiques techniques

L’aspect technique du projet est une problématique de taille. Souvent, les serveurs et les postes de travail doivent être révisés afin de tenir compte du nouveau système. Parfois, il est même nécessaire de renouveler son matériel informatique pour des solutions plus modernes.

Par ailleurs, le réseau interne doit être analysé et également modernisé au besoin.

Néanmoins, l’apparition de solutions Saas et Cloud a permis d’héberger les données, les réseaux, le matériel et les applications hors site permettant ainsi de minimiser le coût et les problématiques techniques que représentent la bascule vers un ERP.

La qualité des données

Lorsque l’entreprise met en place un ERP pour la première fois, les données traditionnelles doivent être transférées depuis des feuilles de calcul, des enregistrements manuels ou diverses applications vers l’ERP. Or, ces données peuvent s’avérer approximatives voire incorrectes dans l’ERP.

Les changements relatifs au processus opérationnel

Les changements apportés par l’ERP au modèle d’entreprise entraînent un changement de philosophie et de fonctionnement à faire adopter par l’ensemble des collaborateurs.

Ainsi, le niveau de responsabilité de certains employés augmente, de nouvelles approches sur la déclaration et l’exploration des données apparaissent et impliquent de nouvelles pratiques de gestion. De plus, les modèles commerciaux et les processus opérationnels peuvent nécessiter d’importants changements du fait des nouvelles possibilités en temps réel et de la disponibilité des données.

Le déploiement d’un ERP représente donc une transformation sérieuse et un véritable défi.

La conduite du changement

Sans doute le problème le plus difficile à résoudre : le succès d’un ERP dépend en grande partie des utilisateurs.

Le plus grand défi d’un gestionnaire de projet ERP est d’accompagner les utilisateurs vers une nouvelle façon de faire. Cela est d’autant plus difficile lorsque le bénéfice des nouvelles méthodes n’est pas évident immédiatement. Le gestionnaire de projet se heurte alors à des réticences et des incompréhensions.

Tout l’enjeu est donc de mettre en place une stratégie de conduite du changement pour faire des collaborateurs impactés par le changement de véritables alliés pour l’équipe de projet ERP.

Recevoir notre actualité

Rejoignez la newsletter.

Thank you for your message. It has been sent.
There was an error trying to send your message. Please try again later.

Poursuivre votre lecture